Lecture de vacances : Et après

Le lac s’étendait à l’est de l’île, derrière les marais qui baignaient les plantations de canneberges.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Challenge Un Mot Des Titres, pour la session du mois d’août, puisque le mot était « après ». J’avoue, je n’ai pas fait compliqué, mais je l’avais dans ma PAL, donc j’en ai profité pour le sortir.

Musso est un auteur que j’aime lire pour me détendre, parce que, et loin de moi l’idée de critiquer, mais ce n’est pas un auteur qui écrit des livres prise de tête. Du coup, pour les vacances, c’est top !

Finalement, je suis mitigée sur ce roman. Nathan, le héros, rencontre un médecin, Garrett Goodrich, qui lui dit être un Messager aidant les personnes sur le point de décéder à faire leurs adieux au monde et à leurs proches. Sceptique un temps, Nathan finit par se convaincre de la véracité des dires du médecin, un éminent cancérologue et en conclut qu’il va mourir, lui, grand avocat renommé, mais seul depuis son divorce. Il se prépare donc à la fin de sa vie.

Bon, l’intrigue n’est pas des plus compliquées, ce qui est caractéristique de l’écriture de Musso, on y retrouve aussi un peu de fantastique. Le livre pose aussi des questions : qu’est-ce qu’il y a après la mort ? Comment faire ses adieux au monde quand on ne sait pas quel jour sera le dernier ? Mais malgré ça, aucune piste de réponse n’est apportée, et surtout pas dans la première grosse moitié du roman puisque Nathan refuse de croire Garrett un long moment, peut-être trop long.

Et après est un roman qui se lit, mais qui ne cherche pas à approfondir son sujet, d’autant que la fin est beaucoup trop rapide après un statu quo pendant une bonne partie du livre.

Si vous voulez une lecture légère, foncez, sinon, vous pouvez passer votre chemin.

Bonne lecture !

Pour vous procurer ce livre :
Et après…, Guillaume Musso
Editions Pocket, 2013
528 pages, 7,70€
ISBN : 9782266245753

Publicités