Road-trip émouvant : Jamais deux sans toi

Ed Nicholls buvait un café en compagnie de Ronan dans la salle des graphistes lorsque Sidney entra.

Tout d’abord, je voudrais vous prévenir : j’ai fini ce livre il y a plus d’un mois. Je n’ai pas pu écrire ma critique plus tôt par gros manque de temps, mais du coup, l’histoire n’est plus très fraîche dans mon esprit, même si je n’ai pas lu grand-chose depuis.

J’ai lu ce livre pour le Challenge des Filles de Mrs Bennet, pour la consigne du mois de septembre. En même temps, une lecture commune était organisée sur Livraddict, donc ça faisait deux occasions, même si au final, ma publication tardive m’a fait manquer les deux…

J’ai beaucoup aimé ce roman. Ce n’est pas spécialement le genre que je lis régulièrement même si ça m’arrive (pendant les vacances surtout), c’est d’ailleurs pour cela que je me suis inscrite au Challenge, pour découvrir de la romance. Et pour le coup, je ne suis pas déçue.

Jess, maman de deux enfants est abandonnée par son conjoint, pris d’une soudaine dépression qui l’empêche de faire quoi que ce soit et est parti se ressourcer. Au quotidien, elle doit gérer les finances, son double emploi de femme de ménage et serveuse de bar et ses enfants Tanzie, petite fille surdouée des maths et Nicky, adolescent marginalisé dans le quartier et persécuté par ceux de son âge. Un jour, une opportunité se présente pour Tanzie d’entrer dans une école privée grâce à une bourse d’étude couplée au prix d’un concours de maths que Tanzie, selon son professeur, est parfaitement capable de gagner. Cependant, le concours se déroule à l’autre bout du pays et Jess ne peut financer le voyage.

C’est là qu’intervient Ed Nicholls, homme d’affaires poursuivi pour délit d’initié et qui, comme pour se racheter une conscience, accepte d’emmener la petite famille – et leur chien, Norman – au concours.

Voilà le début du road-trip qui alterne les points de vue des personnages, et surtout ceux de Jess et Ed qui vont se rapprocher au fil du temps.

Ce roman est très émouvant je trouve et finalement, semble donner une morale : quand on est au fond du gouffre, on ne peut que remonter. J’avoue aussi qu’il m’a mis les larmes aux yeux à certains moments.

De plus, je ne connaissais pas du tout cet auteur et maintenant, j’ai très envie de découvrir ses autres romans, s’ils sont tous comme celui-ci, ça ne peut que me plaire 😉

Je n’en dirai pas plus parce que je ne suis plus trop sûre de moi.

Bonne lecture !

Pour vous procurer ce livre :
Jamais deux sans toi, Jojo Moyes
Editions Milady, 2015
399 pages, 7,90€
ISBN : 9782811214951

Publicités