Un pan d’histoire : Moi, Amélie dernière Reine de Portugal

Ecrire. Ecrire pour ne pas crier

Merci aux Editions Denoël pour cette découverte.

Moi, Amélie est le premier livre de Stéphane Bern. Il a été réédité cette année chez Denoël.

Ce sont des mémoires romancées. Dans le sens où ce n’est pas écrit de la main de Marie-Amélie d’Orléans, reine de Portugal, mais Stéphane Bern s’est inspiré de sa vie, de ses journaux et de ses correspondances pour rendre ce document le plus vraisemblable possible, et le plus précis historiquement parlant. Mais on parle d’un livre de Monsieur Stéphane Bern, une pointure pour ce qui concerne l’histoire des têtes couronnées, donc la précision historique ne pouvait être qu’omniprésente.

J’ai beaucoup aimé l’écriture immersive de ce roman, on est censé se trouver dans des Mémoires rédigées a posteriori des événements, néanmoins on a l’impression d’être aux côtés de la Reine tout au long de sa vie, confidents invisibles de ses peines et de ses douleurs.

Bien évidemment, étant un roman historique, il faut être très concentré pour suivre et ne pas se perdre dans les lieux et les noms des contemporains de la Reine, ce qui explique le temps que j’ai mis à lire ce livre. Mais étant férue d’histoire, j’ai adoré approcher un thème que je n’ai jamais étudié en cours : la révolution portugaise et la fin de la royauté. De plus, je ne connaissais que de nom Marie-Amélie d’Orléans, en apprendre plus sur elle m’a beaucoup plu.

Si vous vous intéressez un tant soit peu à l’histoire européenne, la vie de Marie-Amélie ne peut que vous plaire puisqu’elle a traversé une bonne partie du XXème siècle, ses troubles politiques et les deux guerres mondiales. C’est donc un roman qui propose une écriture possible d’un témoignage au cœur de tous ces événements.

Bonne lecture !

Pour vous procurer ce livre :
Moi, Amélie dernière Reine de Portugal, Stéphane Bern
Editions Denoël, 2015
400 pages, 19,90€
ISBN : 9782207125342

Publicités

Sculpture italienne : Noces de cire

Il arriva un jour de novembre ; un vent froid balayait les champs gorgés d’eau.


Tout d’abord, merci beaucoup aux éditions Denoël pour ce partenariat et cette découverte qui m’a déconcertée.

Le livre est composé de 3 parties, la première et la dernière sont racontées par Marguerite-Louise d’Orléans, Révérende-Mère d’un couvent, et épouse de Cosme III de Toscane, on est en 1701. Elle reçoit la visite de Zummo, un sculpteur italien qui a été protégé par son époux pendant un temps. La deuxième partie contient le récit des aventures de Zummo, contées par lui-même, avant de revenir dans la dernière partie sur Marguerite-Louise d’Orléans.

Si les première et troisième parties sont courtes, la deuxième quant à elle est très longue et surtout n’est pas coupée en chapitres, il faut donc être vraiment concentré pour suivre, d’autant qu’il y a pas mal de personnages qui ont parfois des noms assez proches, il ne s’agirait pas de les confondre.

L’histoire, quant à elle est à mon goût un peu longue à se mettre en place, cela dit, elle est prenante, on veut en apprendre plus sur les personnages, leur histoire, leurs relations, les liens éventuels, et surtout, on veut voir la statue et pourquoi pas savoir qui est la femme. De plus, on est plongé dans l’Histoire de l’Italie d’avant les Lumières, il y a beaucoup de références historiques, notamment concernant les dirigeants et les évènements historiques et géographiques.

Quant à l’écriture, elle est très crue, mais en même temps, poétique. Zummo, le narrateur principal, est un artiste, il a une vision du monde qui est basée sur les sensations (bonnes ou mauvaises). D’un autre côté, il sculpte des corps malades, en décomposition, il a donc une vision médicale du corps et le vocabulaire entourant son activité se passe de fioritures. Il faut dire aussi que l’époque n’est pas la moins violente, le vocabulaire porte aussi cette marque.

Finalement, malgré quelques petits côtés négatifs, j’ai trouvé ce livre très intéressant, beaucoup pour la qualité d’écriture, mais aussi pour le côté plongée dans l’Histoire italienne.

Pour vous procurer ce livre :
Noces de cire de Rupert Thomson
Editions Denoël, 2014
22,50€
ISBN : 9782207116982